S’éveiller à Venise

Comme un cliché dans lequel je ne voulais pas tomber ! Et pourtant Venise a eu raison de moi.

L’Italie me fascine par tous ces aspects, à commencer par cette langue si mélodieuse, porteuse de joie, de drames. Des émotions qui se jouent comme des notes de musique sur une partition. Le spectacle est partout, il suffit juste de tendre l’oreille depuis la terrasse d’un café sur un campo où la vie s’écoule tout simplement !
La cuisine aussi bien sûr qui vient titiller la corde nostalgique de l’enfance, avec ces grandes tablées, ces moments de partage en famille, entre amis…

Mais j’ai surtout adoré déambuler, me perdre des heures durant, ne sachant plus où regarder tant cette ville est riche. Je l’imaginais ostentatoire, je la découvre un peu défraichie, juste ce qu’il faut pour nous rappeler une époque passée. Je passe d’un petit palais à une église, d’un cloître à une rue pavée. Chaque recoin recèle un secret, une merveille pour les yeux, une source inépuisable d’inspiration.

entre 2 canaux, derrière une grille, se cachent des merveilles
Un grand magasin super tendance dans un ancien relais de poste
Toutes les saveurs de l’Italie sur les marchés de rue
Des ex-votos, des boiseries dans une petite église coincée entre deux palais

© by/laurence du tilly - Tous droits réservés
Infos légales - Conditions générales de ventes